3ème édition du marathon Odile Ahouanwanou: La championne d’Afrique à encore laissé ses empreintes

 

Elle a tenu sa promesse sur les côtes de la plage de Fidjrossè ce samedi 22 décembre 2018. Celle de partager une demi-journée d’athlétisme avec ses frères et soeurs béninois. Un moment d’émotions grâce à la 3ème édition du « Marathon Odile Ahouanwanou « .

Pour le compte de cet acte 3, les participants, plus de 150 environs, ont couru sur une distance de 14km 30. Démarrer non loin du carrefour fin pavé, les coureurs vont passer par le carrefour Erévan avant de prendre la direction de Togbin pour le second détour. A l’arrivée, c’est Daouda Korongou qui a pris la tête chez les garçons avec un chrono de 35’55. Il a placé derrière lui, Bello Babatundé avec un temps de 41’10. La troisième loge est récupérée par Soumanou Karim qui a réalisé 45’12. Comme dans la catégorie des hommes, c’est une expérimenté des courses sur longue distance, Alassane Bentille qui a remporté. Avec ses 54 minutes 15, elle est talonnée par Avohito Hortense, 56’20 et Clémentine Vidagbandji, 59’23. A la fin du parcours, la médaillée d’or africaine, Odile Ahouanwanou, s’est réjouit de la tenue de cet événement malgré les diverses péripéties.  » Nous retenons un bilan satisfaisant après trois ans. Je suis très contente de l’édition de cette année, surtout que sur la route, on n’ a pas que les jeunes. Vous avez vu qu’au delà de leur victoire, certains athlètes déjà connus ont montré la voie à suivre aux plus jeunes. On ne peut pas citer tous les participants. Mais je crois que quand vous aviez la présence du Père Guillaume, cela vous donne le courage de continuer.  »

La demoiselle du Stade Sottevillais 76, va notifier ensuite qu’elle retient de grandes conclusion pour parfaire la prochaine édition dans une ville qui reste à définir tout en remerciant ces partenaires que sont Canal+Bénin, la société Fifa Sainte Luce et la foundation AHR et son club, le Stade Sottevillais 76. Dans la même veine, elle a salué le président du Comité National Olympique du Bénin, Julien Minavoa qui a effectué le déplacement, les membres de la Fédération béninoise d’athlétisme et la présence du président de la Fédération béninoise de gymnastique, Léonide Gbaguidi. L’athlète du SS76 a aussi fait un clin d’oeil à la Police Républicaine ( les hommes du commissariat de Fidjrossè coiffé par le Capitaine, Zéphirin Codjo), les Sapeurs pompiers et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet événement.


Un marathon de démonstration

Ce 3ème de la championne d’Afrique en heptathlon , Odile Ahouanwanou est celui de la démonstration. La star en athlé en ajoutant à son objectif qui de promouvoir l’athlétisme, la démonstration d’une des 7 épreuves qu’elle pratique en heptathlon ( le 100m haies, le saut en hauteur, le 200m, le saut en longueur, le lancer de poids et du javelot et le 800m ) à cet acte de sa course dénommée «  Marathon Odile Ahouanwanou », elle a procuré de la joie à ses jeunes qui l’admirent et qui ne la voyaient qu’à travers les écrans.  » Je suis très content d’avoir vu la grande soeur, Odile en face. J’étais encore plus heureux quand elle a commencé par sauter les haies. Elle m’inspire . J’ai envie de faire ce sport quand je serai plus grand « , a déclaré un gamin qui venait juste de prendre part a la séance de démonstration avec la championne d’Afrique. Après cette étape, les dix premiers de chaque catégorie (femme et homme ) de la 3ème édition du « Marathon Odile Ahouanwanou » ont reçu leur récompense avant que la prestation de l’artiste, Nayo ne mette les rideaux sur l’édition 2018 du « Marathon Odile Ahouanwanou « 


Source: 90mn benin

Leave a Reply